veinesarteres.fr

Bienvenue

Installé à la Clinique du Val de Sambre à Maubeuge et à la Polyclinique de la Thiérache, le Dr. Vanwijnsberghe S., chirurgien vasculaire, travaille en collaboration avec le Dr. Leclercq B., angiologue, afin d'offrir à la population de l'Avesnois et de la Thiérache, un service le plus complet possible en matière d'angiologie et de chirurgie vasculaire.

L’athérosclérose et la maladie artérielle

Les artères sont les vaisseaux qui amènent le sang du cœur aux différents organes et aux membres.

L’athérosclérose est une pathologie fréquente qui consiste en l’accumulation de dépôts de matériel (plaque de cholestérol, caillot,…) dans la paroi d’une artère et qui peut mener à l’occlusion de celle-ci.

Les facteurs de risques les plus fréquents de cette maladie sont:

Signes et symptômes

Il existe une classification des signes et symptômes qui apparaissent en fonction de l’importance de l’atteinte artérielle. C’est la classification de Fontaine :

Méthodes d'investigation

L’examen médical des jambes (coloration de la peau, palpation des pulsations, mesures des pressions de perfusion étagées, etc.) permet la détection d’une maladie artérielle.

Toutefois, il est indispensable de recourir à des examens complémentaires, afin de préciser la localisation et la sévérité de la maladie.

Traitements

Le type de traitement dépend du stade de la maladie (voir signes et symptômes):

STADE I - Asymptomatique

STADE II – Claudications intermittentes

Le traitement à ce stade dépend de l’importance de la limitation à la marche.

Douleurs à plus de 200 mètres:

Douleurs à moins de 200 mètres:

Lors d’une thrombo-endartérectomie, le chirurgien ouvre l’artère et décolle la plaque d'athérome qui fait obstruction. Il enlève la plaque d'athérome et tous les débris puis il referme minutieusement l'artère à l'aide d'un fil très fin extrêmement résistant. Si l'artère est petite, il l'élargit avec un patch (un patch est une petite pièce de tissu en dacron ou en veine).

Le pontage (flèche vert) est une intervention qui consiste à établir une dérivation, au moyen d’une veine ou d’une prothèse, entre deux artères fonctionnant correctement, afin de contourner une région artérielle (flèche rouge), occluse par le processus d’athérosclérose.
Le matériel utilisé pour la réalisation du pontage est une veine superficielle d’un membre (le plus souvent la veine saphène interne de la jambe) ou une prothèse synthétique.

STADE III – Douleurs de repos

STADE IV - Lésions trophiques (ulcères des orteils, ischémie critique de la jambe, gangrène).

Complications post-opératoires

Occlusion: le pontage peut s’occlure soit très précocement, soit à distance de l’intervention, nécessitant le plus souvent une nouvelle intervention chirurgicale. Un traitement antiagrégant et/ou anticoagulant, permettant de fluidifier le sang est prescrit durant l’hospitalisation et généralement poursuivi lors du retour à domicile.

Amputation: lorsqu’il n’existe pas possibilités de pontage, une amputation peut être réalisée, afin de prévenir une gangrène de la jambe.

Hémorragie: la chirurgie vasculaire expose au risque d’hémorragie durant ou après l’intervention, ce qui induit la présence d’hématome, nécessitant parfois une reprise chirurgicale.

Thrombose veineuse profonde: toute chirurgie et particulièrement celle des jambes expose au risque de thrombose veineuse profonde. Ce risque est pallié par la mise sous anticoagulation préventive.

Perte de sensibilité: lors de l’ouverture de la peau et de la dissection des vaisseaux, de petites fibres nerveuses sont sacrifiées pouvant induire une baisse de sensibilité d’une partie de la jambe.

Infection: toute chirurgie expose au risque d’une infection de plaie. Ce risque est accru chez le patient souffrant de pathologies vasculaires.

Complication cardiaque: l’atteinte artérielle étant souvent diffuse, les patients ayant bénéficié d’un pontage des membres inférieurs sont plus à risque d’épisode d’angine de poitrine ou d’infarctus myocardique. C’est pour cette raison qu’une exploration des risques cardiaques est réalisée en période préopératoire.